L’énergie hydraulique : pourquoi accroitre sa production ?

Publié le : 25 février 20224 mins de lecture

L’eau est l’élément vital pour les êtres humains. Cela se résulte par sa capacité de produire de l’énergie. Depuis toujours, les humains utilisent cette substance pour puiser cette grandeur. Vague, chutes d’eau, rivières et lacs sont les principales sources d’énergies hydrauliques. Ces dernières font partie de l’énergie renouvelable utilisée en France. Découvrez donc pourquoi accroître sa production.

L’énergie hydraulique, c’est quoi ?

Il s’agit d’une énergie qui provient des chutes et cours d’eau qui sont par la suite transformés pour obtenir du courant électrique. La puissance de cette grandeur dépend soit de la hauteur de la chute, soit du débit des rivières ou des fleuves. Empiriquement, l’énergie électrique est puisée dans une centrale hydraulique. Cette dernière comprend un ou deux barrages bien installés sur le lac ou une rivière. Il y a aussi les lignes électriques qui permettent de transporter l’électricité obtenue. À titre d’information, l’EDF exploite actuellement 640 barrages dont leur quart a une hauteur plus de 20 mètres. Par manière, l’hydroélectricité se positionne la troisième source d’énergie renouvelable la plus importante dans le monde entier. Tout juste après, on constate pour cette dernière une production annuelle mondiale de 3 000 TWh. Pour la France, l’hydroélectricité est exploitée premièrement au 19ème siècle.

Quels sont les avantages de l’énergie hydraulique ?

On peut recenser plusieurs avantages majeurs de l’énergie hydraulique. Dans un premier temps, elle est renouvelable et n’émet pas de CO2 ainsi que des déchets toxiques. Elle est aussi modulable. Sa puissance énergétique peut s’augmenter en vitesse. De plus, l’hydroélectricité est très proche de l’énergie verte. Elle préserve notre planète au réchauffement climatique. Au niveau du coût et d’accessibilité, elle est à la portée de tout le monde. L’électrification obtenue à partir d’une centrale hydraulique est très puissante. Sinon, elle permet d’économiser la consommation d’électricité. Sans oublier le fait qu’une centrale hydroélectrique favorise le tourisme. Les étrangers ont toujours hâte de découvrir une telle infrastructure.

Les bonnes raisons d’accroître sa production

Historiquement, en 1950, la France produisait 56 % d’énergie hydraulique pour produire de l’électricité. Actuellement, cette production baisse en 12 % en moyenne.

Malgré tout cela, le gouvernement français projette d’augmenter la production d’hydroélectricité. Selon le rapport il y a 3 ans, l’État français prévoit de produire 2500 TWh par an. Puisqu’elle est la source d’énergie la plus utilisée après le charbon et le gaz, la France produit encore 60 à 70 TW d’énergie hydroélectrique. Et que réserve l’avenir ?

La PPE (Programmation Pluriannuelle de l’Énergie) envisage d’accroître la production d’hydroélectricité en 2 à 3 TWh. Ceci peut produire 500 à 750 MW. Donc, en 2030 l’objectif est d’atteindre une production de 30 % ou bien plus encore.

Plan du site